Cherchez la femme! Espace féminin dans la culture populaire.

11, 12 et 13 Octobre 2007

Le thème du colloque : l'espace au féminin

Le groupe Littératures et Expressions populaires du CIEREC souhaite conduire une réflexion sur le thème : la Littérature populaire et la femme et faire le point sur les travaux déjà effectués. Il nous semble que si beaucoup a déjà été écrit et dit sur Femme et Littérature, on dispose de peu de travaux sur ce que la Littérature populaire dit des femmes et sur la relation Femmes et Littérature populaire.

Notre colloque, sous-titré " Espaces féminins dans la littérature et les arts populaires ", s'inscrit parfaitement dans la thématique du prochain plan quadriennal de notre Centre de recherches, le CIEREC, " rythme, corps, espace ". Nous envisagerons la notion de l'espace féminin selon trois éclairages.

Notre première interrogation reviendra sur la notion d'espace, au sens premier du terme : comment, dans la production populaire, la femme occupe-t-elle cet espace, y a-t-il des espaces proprement féminins ? Se limitent-ils au domaine domestique ? on dit parfois crûment que la femme passe de la cuisine à l'alcôve … Est-elle la femme d'un ou plusieurs espaces, dans la sérénité ou le déchirement ? Nous nous intéresserons à celles qui filent ou tricotent au coin du feu comme à celles qui empruntent et défrichent des chemins de traverse, pour s'y trouver ou pour s'y perdre. Nous la suivrons dans le conformisme ou dans la transgression, nous chercherons surtout la femme là où on ne l'attend pas.

Notre quête portera en second lieu sur l'espace réservé à la femme dans la culture populaire des XIXe et XXe siècles. " Elle " dont l'identité (comme la respectabilité) se joue sur un simple substantif : " femme " ou " fille ". Souveraine ou souffre-douleur, héroïque ou scandaleuse, mère admirable ou fille perdue, les images, voire les stéréotypes foisonnent. Lorsque la " femme fatale " deviendra " don Juane ", " vamp " ou qui sait ? " superwoman ", il nous conviendra de cerner les représentations féminines dans leur permanence ou dans leur évolution. Abandonnons-nous d'anciens stéréotypes pour en créer de nouveaux ? Ces changements nous éclairent-ils sur l'imaginaire d'une société ou d'une époque ?

Enfin nous irons à la rencontre (à la recherche ?) des auteures de cette production populaire. Sont-elles plus ou moins nombreuses à notre époque ? Sont-elles cantonnées dans des genres spécifiques ? Quel espace leur a-t-on réservé - ou ont-elles conquis - dans le domaine littéraire ? Leur attribue-t-on un " style " particulier ? Ne retrouve-t-on pas une forme de stéréotypie dans nos approches de la culture populaire féminine ?

Nous pourrons aussi nous poser deux questions sous-jacentes à toute cette étude : les femmes et auteures de la littérature populaire sont-elles différentes de celles de la littérature " légitime " ? La littérature populaire constitue-t-elle, pour les femmes comme pour l'écriture elle-même, un carcan ou au contraire fournit-elle aux femmes un espace d'expression, de liberté féminines ?


Ce colloque sera dédié à Ellen CONSTANS, une des pionnières des études sur le roman populaire, Professeur émérite à l'Université de LIMOGES, qui nous avait fait l'honneur de participer à tous nos colloques, séminaires et réunions. Un hommage lui sera rendu.

Comité scientifique du colloque

Danièle BERTON
Professeur d'Etudes anglo-saxonnes,
Université Blaise Pascal, CLERMONT-FERRAND

Paul BLETON
Professeur Lettres et Communication,
Télé Université du Québec, MONTREAL

Pierre CHARRETON
Professeur émérite de Littérature du XXe siècle
Université Jean Monnet, SAINT-ETIENNE

Lise DUMAZY
Professeur de Littérature française du XIXe siècle,
Université Stendhal, GRENOBLE III

Jacques MIGGOZZI
Professeur de Littérature française du XIXe siècle,
Université de LIMOGES

Mireille PIAROTAS
Maître de conférences de Littérature française,
Université Jean Monnet, SAINT-ETIENNE